bool(false) Son histoire | ANPAA 18

Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie

Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie16 Bd Juranville 18000 Bourges | 02 48 70 79 79
Contact
Accueil   >   Menu   >   Qu'est-ce que l'ANPAA ?   >   Son histoire

Son histoire

En 1872, nait la Ligue contre l’Alcoolisme, qui deviendra par la suite l’A.N.P.A.A.

Les années 1950

23 février 1957 : ouverture du Comité du Cher

Les années 1960

Octobre 1960 : mise en place de cures ambulatoires et de suivis postcures dans le département en liaison avec l’Hôpital de Beauregard.

1967 : inauguration d’un bar sans alcool à Bourges dans le quartier des Gibjoncs : 1er du genre en France.

Les années 1970

1974 : Création à Bourges du service médico-social.

1979 : Ouverture du Centre d’Hygiène Alimentaire (CHA) pour « le dépistage précoce des buveurs excessifs et le traitement des alcooliques. »

Les années 1980

1981 : Intervention de l’association en maison d’arrêt. 

1989 : Le comité national devient A.N.P.A. Le comité du Cher devient Comité Départemental de Prévention de l’Alcoolisme (CDPA).

 Mise en place de la première formation de sensibilisation à l’alcoologie.

Les années 1990

1991 : Le second A de CHAA apparaît dans les documents (Centre d’Hygiène Alimentaire et d’Alcoologie). Les procédures d’accueil et de suivi se précisent. Participation à une action de recherche épidémiologique en collaboration avec l’INSERM.

1992 : Mise en place d’une formation à la relation d’aide.

1993 : Mise en place d’un suivi individuel pour les détenus de la maison d’Arrêt.

Mise en place du suivi psychologique pour les allocataires du RMI.

1994 : L’association a obtenu un agrément pour 5 ans lui permettant d’intervenir en tant qu’association éducative complémentaire de l’enseignement public dans tous les établissements scolaires du Cher.

1996 : Mise en place, fin 1996, d’une permanence psychologique sur Aubigny sur Nère.

1999 : Le CHAA devient un établissement médico-social et prend la dénomination CCAA (Centre de Cure Ambulatoire en Alcoologie).

Création d’une antenne du Centre de Cure Ambulatoire en Alcoologie à Vierzon.

Mise en place des consultations avancées en alcoologie pour un public en grande précarité.

Les années 2000

2000 : Intensification de l’action de prévention basée sur le développement des compétences psycho-sociales et développement d’actions de prévention par et pour les pairs.

Mise en place de consultations de tabacologie au CCAA de Vierzon.

2003 : Inauguration des nouveaux locaux 16, bd de Juranville à Bourges.

L’A.N.P.A. devient A.N.P.A.A. (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie - statuts en attente d’application), les structures régionales et départementales voient leur dénomination s’unifier : elles deviennent A.N.P.A.A. suivi du n° du département ou du nom de la région.

Action de prévention sur le festival Printemps de Bourges.

2007 : Création du « collectif addictions », espace de concertation pour mener des actions de prévention des addictions départementales. Il est coordonné par la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports (DDJS) et l’A.N.P.A.A. 18

Des comités techniques de prévention des addictions se développent sur divers territoires.

Mise en place des thérapies familiales.

1er janvier 2010 : Transformation du CCAA en Centre de Soin, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) spécialisé alcool, tabac et jeux.

2010 : Validation par la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et la Toxicomanie (MILDT) de l’outil DVD « 100 issues », outil créé en 2007 sur le principe de la prévention par les pairs par l’A.N.P.A.A.18 et le lycée Pierre Emile Martin.

Expérimentation d’un atelier collectif « 5 sens ».

2011 : Mise en place de la Réduction Des Risques alcool notamment au travers de maraudes hivernales et festives.

Validation de l’outil « d’Après moi » par la MILDT, support de prévention des addictions à destination des 8-12 ans créé par les équipes de prévention de la Région Centre.

Ouvertures de permanences tout public sur les Maison Des Solidarités (MDS) de Baugy et Sancerre.

2012 : Mise en place d’un projet financé par la Direction Générale de la Santé concernant les femmes et les addictions

Attribution de la référence CSAPA en détention à l’A.N.P.A.A.18

Développement de l’accompagnement collectif : ateliers et groupes de parole. Mise en œuvre d’un atelier « P’tits Chefs de la Prévention » en direction des enfants des usagers.

Création du Dispositif de RDR alcool en milieu festif - Bamboch’ -

2013 : Inauguration de la Maison des Adolescents du Cher, service généraliste de l’A.N.P.A.A.18 et ouverture en 2014.

2014 : Expérimentation d’un Accueil de Jour en            addictologie en partenariat avec le centre hospitalier George Sand.

Mise en œuvre d’un projet expérimental à destination de l’entourage financé par la Fondation de France.

Arrivée d’une nouvelle Directrice Nationale, Nelly David.

Une nouvelle gouvernance

Ces dernières années, la régionalisation de la gouvernance des politiques publiques en matière de santé, a amené l’A.N.P.A.A. à renforcer son organisation régionale, tant en matière de vie associative que fonctionnelle. Les statuts de l’association ont donc été modifiés en avril 2015 centralisant le bureau associatif et la Direction en région.